• Guillaume de Brabandère

Étapes 43-44 (Limoges)

C’est jour de marché ce matin à Saint-Léonard-de-Noblat. On s’attarde donc un peu dans ce charmant village. Avant de partir, on passe voir la tombe de Raymond Poulidor, véritable icône local.

Nous quittons Saint-Léonard en longeant la Vienne. Cela fait plaisir de voir que la météo s’améliore.

Aux alentours de 16h, nous arrivons à Limoges. Au loin, nous apercevons déjà la cathédrale. Nous y retrouvons Polo, un jeune rencontré à La Châtre qui avait proposé de nous héberger à Limoges.

Polo nous fait découvrir la ville. L’hôtel de ville est splendide. Nous nous arrêtons un moment à la cathédrale Saint-Étienne, impressionnés par la taille et le détail des vitraux. Ensuite, il devient temps de s’arrêter pour prendre un apéro bien mérité.

C’est le dernier soir avec Maxence. Il va prendre la route de Rocamadour alors que je vais continuer sur la voie de Vézelay. On discute beaucoup de tout ce qu’on a pu vivre et partager au cours des derniers jours, c’est assez émouvant.


Le lendemain, il faut reprendre la route mais on a tous les deux un peu du mal à s’y remettre. Polo nous propose en plus de passer la journée à Limoges. Il n’en fallait pas plus pour que l’on reste à quai.


On passe l’après-midi dans le parc à côté de la cathédrale où il y a un joli jardin botanique. Nous sommes tellement bien dans cet endroit que nous décidons d’y planter la tente.

Nous passons une nuit paisible et le matin, nous tombons sur les jardiniers municipaux tout étonnés de nous voir. Cette fois-ci c’est la bonne, l’heure des adieux a sonné. Je quitte Limoges avec un drôle de sentiment, un brin nostalgique.

Cette 44e étape me conduit à Flavignac. À midi, je m’arrête à Aixe-sur-Vienne au bord d’un joli pont. Cela fait du bien aussi de se retrouver un peu seul par moments.

Portez-vous bien et à très vite !