• Guillaume de Brabandère

Étapes 20-21 (Troyes)

Après ces 2 premières journées, certaines douleurs apparaissent au niveau des pieds . C’est assez douloureux et ça me ralentit pas mal mais c’est les joies de la première semaine, il faut mordre sur sa chique.


Je commence cette journée en passant par quelques étangs. Que c’est agréable de marcher dans un tel cadre !

Pour la pause déjeuner, je m’arrête à Brienne-le-Château. Ce village était assez connu pour son académie militaire à une certaine époque. C’est là que Napoléon a débuté son apprentissage des arts de la guerre. Comme son nom l’indique, ce village abrite aussi un magnifique château, désormais transformé en centre psychiatrique.

Plus tard dans la journée, 1,5 km avant Brévonnes étape du soir, une voiture s’arrête à ma hauteur. On discute un peu. Laurent, le conducteur, me dit qu’il travaille à Brévonnes et que je vais avoir du mal à trouver un endroit où passer la nuit. Au final, il me propose de passer la nuit à la maison. Laurent habite à Saint-Léger-sous-Brienne où je suis déjà passé il y a 5 km. Il me dit qu’il me déposera le lendemain matin à l’arbre où il m’a embarqué. Parfait pour moi, je monte et on part faire quelques courses. Ce soir, c’est barbecue !

Quelle chance d’être tombé sur Laurent !! Il m’explique qu’il envisage de faire Compostelle l’année prochaine en vélo donc on échange pas mal sur le sujet. Il me raconte également son passé de punk lorsqu’il enchaînait les festivals en Belgique comme Dour ou Pukkelpop. Ce gars est juste trop posé. Je passe une excellente soirée !!

De retour à mon arbre le lendemain matin, c’est parti pour une trentaine de kilomètres pour rejoindre Troyes. La journée est un peu difficile car j’enchaîne averse sur averse. A peine le temps de sécher que je suis à nouveau trempé. 7 km avant mon arrivée à Troyes, j’ai carrément droit à une pluie diluvienne. Il y a des jours comme ça...

Je suis ravi d’arriver chez Daniel et Nadège, 2 anciens pèlerins. Daniel s’occupe même du balisage des chemins dans la région de Troyes. Connaissant chaque centimètre des chemins, il me donne quelques filons quant aux possibilités d’hébergement dans les prochains villages. La visite de Troyes, ce sera pour demain matin. Après la journée que j’ai eue, une bonne nuit de sommeil va me faire le plus grand bien.


Portez-vous bien et à très vite !